Couverture Breaking my heart

 

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 3067 KB
  • Nombre de pages de l’édition imprimée : 420 pages
  • Editeur : HQN (5 avril 2017)
  • Ma note : note-4

Synopsis

Elle a renoncé à l’amour ; il refuse de renoncer à elle

Professeur d’art à l’université, Conrad enchaîne les aventures sans lendemain. À 32 ans, il est en pleine remise en question : il aimerait trouver sa muse, celle qui rallumera chez lui la flamme créatrice, celle auprès de laquelle il se réveillera chaque matin. Quand il rencontre Samantha, il tombe instantanément sous son charme. Cette femme le subjugue, le fascine, et il devine qu’il lui plaît ; pourquoi s’obstine-t-elle alors à le repousser ?
Depuis ce diagnostic qui a bouleversé sa vie, Samantha n’est plus la même. Si sa maladie l’a forcée à reprendre sa vie en main et à revoir ses priorités, ses cicatrices lui rappellent sans cesse la trahison de son propre corps ; un corps qui est devenu un étranger. Et si elle-même ne parvient pas à s’accepter, comment un homme pourrait-il l’aimer ?

mon avis

En voilà un livre qui m’aura fait ressentir pas mal d’émotions.

On suit Conrad, professeur d’art, en sortant d’un cours il remarque que sa voiture est endommagée, Samantha lui a laissé ses coordonnées et il va la contacter. Ce qui aurait dû être pour lui une mauvaise expérience va pourtant déboucher sur une histoire magnifique et surtout très émouvante.

J’ai aimé suivre l’évolution de Samantha tout au long du bouquin, elle est forte mais elle ne le sait pas vraiment. Elle est dans un tournant de sa vie et ne sait pas comment réagir face à l’adversité. Et la vie va mettre sur son chemin un jeune homme très sûr de lui, très insistant et surtout super sexy !

Trouvant que c’est un très mauvais moment pour se lancer dans une relation amoureuse, Sam va freiner des 4 fers…Mais comment résister??!

J’ai encore une fois beaucoup aimé le style d’Alfreda Enwy, elle arrive à bien nous faire vivre le livre, on rit et on pleure avec les personnages.

L’histoire est bien recherchée, assez originale et surtout appréhendée avec beaucoup de pudeur. Le thème de la maladie n’étant jamais facile à aborder. J’ai d’ailleurs eu peur plus d’une fois de ce que l’auteure allait oser nous faire ! Les personnages tant principaux que secondaires sont très bien décrits, très intéressants et d’ailleurs j’en profite pour faire un petit appel du pied à l’auteure, une petite suite avec les amis de Conrad?? Svpppppppppppp merci !

Par contre, petit bémol, les répétitions, comme pour le premier bouquin, j’ai trouvé assez redondant la mention du NIARK (il faut lire le livre si vous voulez savoir ce que c’est ^^)… De même, vraiment l’usage de « ma douce » comme petit surnom pour l’héroïne dans une romance contemporaine, j’ai du mal… Bon c’est tout à fait personnel hein et ça ne m’a pas vraiment gâché la lecture…

Comme je n’aime pas finir un avis comme ca, je tiens vraiment à souligner que ce bouquin m’aura fait passer un très bon moment. Alfreda a le chic pour nous emporter dans son histoire et une fois commencé un de ses livres il est difficile de le poser! Moi je suis fan en tout cas!

Publicités