dark-romance-849038-264-432

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2658 KB
  • Nombre de pages de l’édition imprimée : 504 pages
  • Editeur : Harlequin (8 février 2017)
  • Ma note :note-4

 

 

 

 

 

Synopsis

Leur amour peut les sauver… ou les détruire.
Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n’est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu’il soit riche et adulé qui me fascine – enfin, pas seulement. Non, moi, c’est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m’a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s’intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée… ou terrifiée.

mon avis

Wow, wow, wow. Que dire sur ce roman sans spoiler ? Ça va être compliqué.

Le plus important je pense est qu’il faut se méfier de notre imagination. L’auteure a bien compris comment nous mener à penser au pire, quoi qu’il arrive. C’est déstabilisant, gênant mais grisant.

Un roman qui arrive à vous faire ressentir autant d’émotions a, pour moi, réussi son pari !

J’avoue, après 4 chapitres, j’avais tellement le cœur serré que je me suis demandé si je continuais ma lecture ou pas. J’avais peur, chaud (pas pour les bonnes raisons), je ne voulais pas continuer si mes pires craintes se confirmaient. J’ai donc demandé à une copinaute de me dire si oui ou non mon esprit me jouait des tours. Elle m’a (légèrement) rassurée et j’ai donc continué.

Et je ne le regrette pas du tout, il y a dans ce livre un énorme suspense, une tension à couper au couteau… On ne sait pas ce qu’il va se passer ni pourquoi ça va se passer. On a des flash backs 3 ans auparavant qui va nous donner des éléments de réponse mais lentement, pour bien nous faire transpirer. On se demande pendant toute la lecture quand le roman va basculer, quand l’horreur va nous tomber dessus.

L’auteure est vraiment très forte pour nous faire passer un très bon moment. L’écriture est addictive, les personnages sont parfois très énervants mais ça fait leur charme… Il y a des moments où j’avais vraiment, vraiment envie de frapper Rika, elle prend parfois des décisions très très énervantes, les garçons quant à eux, j’ai eu envie de les secouer, de leur dire « wow ouvrez les yeux, bande de nazes ! Vous ne pouvez pas faire ça ! ». Ils ont mérités quelques coups de pieds bien placés et des baffes derrière la tête ! Ce sont des gosses de riches qui se pensent intouchables…jusqu’au jour où…

Je ne qualifierais pas tellement ce roman de dark romance, ou alors de soft dark romance (ca n’a aucun sens me direz-vous ?!). Je dirais plutôt que c’est du romantic suspense…

J’ai lu un livre de dark romance et je vous assure que celui-ci en est loin ! Très loin même.

Ca m’a un peu fait penser à  la série Revenge…Gosses de riches, vengeance, etc 🙂

Il y a un tome 2 en VO sur Kai, je pense que je vais le lire très bientôt!!

SPOILERS :

Si vous ne voulez pas en savoir plus, alors arrêtez-vous ici, si par contre vous voulez vous rassurer (ou pas) et savoir si vous devez continuer la lecture du bouquin alors, c’est par ici que ça se passe, je ne spoile pas vraiment le bouquin, je donne juste une information importante :

Ma plus grande peur était de savoir s’ils allaient la violer, je ne PEUX pas lire un livre sur un viol. Impossible. Donc j’ai investiguer avant de poursuivre et Evenusia m’a gentiment répondu « elle ne fait rien qu’elle ne veuille pas, pas de scène non consentante » hum ok je prends, ça m’intrigue, je continue…Mon imagination m’avait vraiment emmenée très loin, je voyais des viols collectifs, des tortures autant physiques que mentales, des choses dégueulasses. J’ai déjà lu un livre du genre, ca m’a laissé un gout très amer en bouche, il était hors de question que je m’inflige ca une nouvelle fois. JE vous rassure, rien de tout ça, oui ce sont des gosses pourris gâtés qui ne comprennent pas vraiment quand ils vont trop loin mais ils ne vont pas SI loin !

 

Publicités