Mots-clefs

, , ,

  • https://i2.wp.com/img.livraddict.com/covers/132/132809/couv4052185.jpgFormat: kindle
  • Nombre de pages de l’édition imprimée: 289 pages
  • Editeur: J’ai lu
  • Date de sortie: 23 septembre 2014
  • note-5

Synopsis

Andréa est professeure d’anglais dans un lycée parisien. Partagée entre son métier qu’elle adore et son travail de traductrice de romans, elle mène une vie tranquille et insouciante jusqu’au jour où l’appartement vide juste en face de chez elle accueille un nouveau propriétaire qui offre, à lui seul, un spectacle pour le moins attrayant. Quelques regards et politesses échangés à distance suffisent à établir un lien conventionnel et innocent. Mais lorsque ce très séduisant voisin l’invite chez lui pour lui déconseiller de mettre des rideaux à ses fenêtres, la donne change brusquement et le jeu qui s’instaure devient diablement sexy !

mon avis

Rhaaaaaaaaaa que j’ai aimé détester ce bouquin ! Parce que oui, j’ai détesté l’héroïne, la situation plus que glauque et malsaine. Mais j’ai adoré ressentir ces émotions fortes qu’Angela Behelle arrive à chaque fois à me faire ressentir !

 J’ai détesté les 3/4 du livre et adoré le dernier quart ! Mais ce n’est pas l’écriture toujours talentueuse d’Angela que j’ai détesté, j’ai détesté Andréa et son inaction, j’ai détesté Andréa et son absence de caractère, j’ai détesté Andréa et sa naïveté, j’ai détesté Marc et son sans-gêne exacerbé, j’ai détesté Marc et ses secrets, Marc et son attitude détestable !! Marc et son égoïsme !

 Mais j’ai adoré la tension, le jeu de séduction, et certaines prises de position… Mon cœur s’est serré à plusieurs moments, j’ai voulu enfermer mon Kindle dans le congélateur pour qu’il arrête de me torturer ainsi. J’ai crié plus d’une fois sur Andréa, je me suis demandé comment au 21ième siècle on pouvait encore être à la merci d’un homme sans se rebeller ! Puis je me suis  dit que ca arrivait tous les jours, que par amour certain sont capable du meilleur … mais aussi du pire ! Evidemment, pour une féministe comme moi, c’est dur de lire un livre pareil, dur de rester insensible. Ca secoue un peu notre façon de voir les choses.

 En gros, un livre qui ne m’aura pas laissé indifférente, et c’est ce que je retiendrai de ce livre. Un livre qui me fait ressentir autant d’émotions est pour moi un livre qui aura gagné son pari. Je ne sais pas si les émotions que j’ai ressenties étaient celles qu’Angela recherchait à donner à ses lecteurs, mais en tout cas, pari réussi pour moi.

Un livre qui ne laisse pas indifférent, un style d’écriture toujours aussi addictif… Un livre que je recommande rien que pour les émotions qu’il procure 🙂

 

Publicités